Faut-il se donner un objectif en consultant ? - Anne Catherine Le Vernoy
33
post-template-default,single,single-post,postid-33,single-format-standard,hazel-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.1573215438,select-theme-ver-4.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

Faut-il se donner un objectif en consultant ?

Faut-il se donner un objectif en consultant ?

​La thérapie peut permettre de remettre de la fluidité dans la relation et donner un nouvel élan au couple. Il arrive aussi qu’elle en scelle la fin de la relation. Pour certains l’objectif est clair : l’un des deux ou les deux veulent se séparer.

Les problèmes d'un jeune couple

Une thérapie de couple « réussie » c’est quoi ?

La thérapie peut permettre de remettre de la fluidité dans la relation et donner un nouvel élan au couple. Il arrive aussi qu’elle en scelle la fin de la relation.

Se séparer nécessite de se mettre d’accord sur tous les désaccords. C’est à l’occasion d’une thérapie de couple que l’on peut s’entendre c’est à dire s’écouter pour prendre des décisions.

Pour certains l’objectif est clair : l’un des deux ou les deux veulent se séparer. J’ai la croyance que pour « bien » se séparer il faut bien  « s’entendre « .

Contrairement à l’imaginaire collectif une thérapie peut être couronnée de succès et se finir pourtant par une séparation. Même si le couple se sépare, la thérapie peut permettre de se quitter sans rancœur, si chacun a pris le temps de mettre des mots sur ses émotions.

 

Quel pourrait être notre objectif en consultation ?

En partant des événements que vous vivez, nous menons ensemble un travail commun de compréhension, de mise à distance et de questionnement: Qu’est ce qui se joue à travers les difficultés rencontrées ? Quelle est la part de chacun ? En quoi votre propre histoire personnelle vient s’imbriquer dans votre vie affective ? Comment ouvrir des perspectives de changement ?

Je vous aide à prendre conscience de vos propres modes de fonctionnement et ceux de vos proches, car c’est une clé indispensable pour mieux se connaître et améliorer la qualité de la relation à l’autre.

Je vous soutiens dans votre réflexion pour amener du changement. Il ne s’agit pas de proposer des recettes miracle toutes prêtes, mais de trouver ensemble des solutions qui vous correspondent.

Autant de points de départ que de personnes. Chacune avec sa singularité. Mais tous ces points de départ parlent inexorablement d’un désir de changement. C’est cette petite voix qui se fait de plus en plus pressante « maintenant, il faut que cela change ».

 

La thérapie de couple peut permettre à chacun de « se dire » . Quel que soit le nombre d’années de vie commune, nombreux sont les couples qui font le constat au fil des séances qu’ils regardent différemment leur partenaire.

Je cite S…« j’ai réappris a écouter C…, je ne lui parlais plus, je ne le regardais plus …la thérapie m’a aidé à dire les mots que j’avais du mal à formuler, à comprendre les attentes de mon mari et à prendre conscience de mes désirs »

La thérapie de couple est l’occasion de poser des questions à l’autre, d’écouter les réponses, de s’interroger soi dans un cadre sécurisant. Je pense à M… qui me disait « je n’ai jamais osé poser ces questions à mon conjoint, même si ces réponses ne me font pas plaisir au moins maintenant je sais ce qu’il pense. Avant je me faisais des films c’était insupportable je devenais dingue!».

La thérapie peut vraiment permettre une communication authentique entre chacun.

La thérapie de couple est aussi l’occasion d’interroger chacun sur sa PLACE. J’aime interroger mes clients sur tous les contrats implicites, les rôles que chacun a pris au fil du temps sans les mettre en mots. Je cite  » j’en avais assez depuis des années j’imaginais que ma femme attendais de moi que je sois « la banque », j’avais le sentiment de ne plus exister pour moi! La thérapie à permis de clarifier mes besoins, nos attentes individuelles ». Choisir de prendre SA PLACE, rien que sa place mais toute sa place c’est aussi un des enjeux du travail sur le couple.

Anne Catherine Le Vernoy
email

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à ma newsletter !