Qu'est ce que l'intimité ? #2 - Anne Catherine Le Vernoy
29
post-template-default,single,single-post,postid-29,single-format-gallery,hazel-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.1573215438,select-theme-ver-4.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

Qu’est ce que l’intimité ? #2

Qu’est ce que l’intimité ? #2

Voici le deuxième post sur l’intimité. Nous allons découvrir ensemble l’importance et les rouages complexes de l’intimité émotionnelle, spirituelle et physique. Ce post reprend certains aspects des ateliers / conférences que j’anime en petit groupe.

 

 

L’intimité spirituelle est souvent l’intimité la moins cultivée de l’intimité conjugale alors que cette dimension a une grande influence au sein du couple.

Comment développer notre intimité émotionnelle ? En passant du temps ensemble et vivant ensemble certains événements.

Un aspect concerne les événements que nous vivons sans l’autre : notre collègue nous donne une information importante sur l’avenir de l’entreprise, notre enfant revient avec une mauvaise note…

Informer l’autre de ce qui a rempli notre journée permet à chacun de rester connecté.

Un autre aspect de l’intimité sociale concerne la participation à 2, à des entreprises communes.

Quelques exemples : aller au cinéma avec des amis, assister à une manifestation sportive, s’occuper de nos enfants, partir en vacances.

Tout ce que nous faisons à deux permet de développer notre sentiment d’intimité. Ce que nous faisons ensemble reste souvent parmi les souvenirs les plus vivants et les plus durables.

Comment développer notre intimité spirituelle ? En partageant nos réflexions au sujet de la spiritualité.

L’intimité spirituelle est souvent l’intimité la moins cultivée de l’intimité conjugale alors que cette dimension a une grande influence au sein du couple.

Partager nos questionnements, nos expériences, nous interprétations personnelles, nos doutes au sujet de la spiritualité est un moyen de nous enrichir mutuellement.

Le but n’est pas de tomber d’accord mais de comprendre ce qui habite l’autre.

Exprimer et tenter de mettre des mots sur ce qui se passe au plus profond de nous-mêmes permet une nouvelle « co-naissance ».

Partager nos questions existentielles au sujet du sens de la vie, de la mort, de la foi, est un moyen de fortifier notre intimité spirituelle.

Comment développer notre intimité physique ? En consacrant du temps à la sexualité au sein de notre couple.

 

Le stress, la maladie, le travail, les enfants et toutes les autres préoccupations normales de la vie ont une grande incidence sur le temps et l’énergie consacrée à l’intimité conjugale.

Préserver cette intimité, lui consacrer du temps, échanger pour apprendre à se procurer du plaisir l’un l’autre, est essentiel.

Le Tao parle de la relation sexuelle comme d’une œuvre d’art. Aimer l’autre avec son corps, cela s’apprend, cela nécessite du temps, la connaissance de soi, et une parole sincère.

Ce qui paraît simple au moment de la rencontre, devient difficile, puis risque de devenir inexistant si le couple n’en prend pas soin.

Anne Catherine Le Vernoy
email

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à ma newsletter !