Pourquoi consulter ? - Anne Catherine Le Vernoy
5
post-template-default,single,single-post,postid-5,single-format-standard,hazel-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.1573215438,select-theme-ver-4.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Pourquoi consulter ?

La question est simple mais la réponse assez complexe. J’ai toujours pensé que le regard d’un tiers qui nous aide à nous déplacer et à envisager la situation différemment est parfois indispensable pour négocier de nouveaux modes de fonctionnement. J’ai envie de dire qu’on se met en chemin le jour où…

 

Femme qui parle au thérapeute

 

​ Le regard d’un tiers qui nous aide à nous déplacer et à envisager la situation différemment est parfois indispensable pour négocier de nouveaux modes de fonctionnement.

 

C’est là que j’interviens en vous aidant à traverser ces transitions et crises de la vie, en vous proposant mon écoute bienveillante et un lieu thérapeutique d’accompagnement et d’encouragement.

 

La thérapie donne l’occasion de se poser et prendre le temps en présence d’un autre. C’est aussi l’occasion de s’accueillir tel qu’on est et pas seulement pour comprendre nos comportements !

Y a-t-il de bons et de mauvais motifs de consultation ? Je dirais qu’on ne peut pas dire les choses comme ça. Ce n’est pas la nature de l’épreuve que l’on traverse qui détermine si l’on doit ou non consulter, mais plutôt la manière dont on la ressent.

 

La thérapie donne l’occasion de se poser et prendre le temps en présence d’un autre. C’est aussi l’occasion de s’accueillir tel qu’on est et pas seulement pour comprendre nos comportements !

Le sentiment d’être bloqué, d’être submergé par une émotion ou un fonctionnement invalidant, et de ne plus avoir les ressources pour aller mieux sont des indicateurs sérieux qui peuvent plaider en faveur d’une démarche thérapeutique.

 

Mais les psys peuvent également être sollicités pour un conseil ponctuel. « Un papa qui se demande comment préparer ses enfants au divorce, une maman qui s’inquiète de ce que sa fille adoptive cherche un jour à renouer avec sa mère biologique… : le travail du thérapeute s’assimile alors davantage à de la guidance.

 

Si cela peut vous aider, voici quelques exemples de motifs de consultation.

 

 

Vous vivez des conflits à répétition en couple ou en famille

 

Vous ne parvenez plus à communiquer ou à vous comprendre

 

La routine vous pèse

Vous vivez une sexualité peu épanouissante

La naissance de votre enfant perturbe l’équilibre de votre couple

Vous vous interrogez sur une séparation ou une décision à prendre

Votre recomposition familiale est difficile à vivre

Vous vous sentez dépassé dans l’éducation de vos enfants

Vous avez du mal à vous engager ou à construire une relation amoureuse

Vous avez vécu une rupture, un deuil, un évènement douloureux

Votre vie professionnelle impacte votre vie de couple

 

Vos enfants sont partis, vous souffrez du syndrome du « nid vide »

Vous supportez difficilement la retraite et le vieillissement

Vous avez besoin d’une écoute, de prendre un avis ou de faire le point

Anne Catherine Le Vernoy
email

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à ma newsletter !